La Société Générale SOGN.PA envisage de fusionner ses deux réseaux de distribution français pour tenter d’accroître sa rentabilité, après deux pertes trimestrielles consécutives dues à de mauvais résultats commerciaux.

Les actions de la SocGen sont proches de leurs plus bas historiques et son directeur général, Frédéric Oudea, accélère les initiatives visant à remanier la banque, qui est le troisième prêteur coté en France.

Une collaboration entre deux établissements pour plus de marché

La banque de détail française représente un tiers du chiffre d’affaires global de la Société Générale, qui opère principalement sous deux marques différentes, Société Générale et Crédit du Nord.

La SocGen a déclaré qu’une combinaison permettrait d’avoir environ 10 millions de clients et un meilleur ancrage dans les régions françaises, ainsi que de générer des synergies importantes pour accroître la rentabilité.

« Nous voulons accélérer les initiatives de structuration pour renforcer notre modèle d’entreprise de (a) groupe bancaire européen diversifié », a déclaré M. Oudea dans un communiqué mercredi.

Les actions de la SocGen ont augmenté de 2,3 % à 11,9 euros à 1234 GMT, juste au-dessus de leur plus bas niveau en 27 ans à 11,3 euros, après avoir déclaré que l’examen serait achevé d’ici la fin novembre.

Une stratégie déjà réfléchie pour 2021

La SocGen doit présenter un nouveau plan stratégique au cours du premier semestre 2021.

La banque a déclaré qu’elle examinerait « les conditions de mise en œuvre d’un système d’information unique » et que le projet éventuel aurait une dimension « sociale » qui ferait l’objet de discussions et de consultations avec les syndicats.

Tout licenciement éventuel pourrait se heurter à une forte résistance de la part des syndicats et des politiciens locaux.

Le poids lourd de droite Xavier Bertrand, actuel chef de la région des Hauts-de-France, a déclaré sur Twitter qu’il avait demandé une rencontre avec l’Oudea pour obtenir des garanties sur les emplois dans sa région.

Le syndicat CGT de la SocGen a déclaré qu’un engagement de ne pas recourir à des licenciements au nom de la direction était nécessaire.

La SocGen dispose d’un réseau bancaire national avec 20 700 employés, 7,3 millions de clients et 1 749 agences, qui se trouvent principalement dans les zones urbaines.

Catégories : Blog