L’économie française est sur la bonne voie pour rebondir ce trimestre autant qu’elle s’est probablement effondrée au cours des trois mois précédents, a estimé lundi la banque centrale, disant qu’elle pourrait avoir besoin de réviser ses prévisions pour 2020.

Une croissance plus que satisfaisante

La deuxième économie de la zone euro pourrait connaître une croissance sans précédent de 14 % au troisième trimestre si l’activité reste au moins au niveau actuel, a déclaré la Banque de France.

Elle a estimé que l’économie avait diminué de 14 % au deuxième trimestre, un chiffre sans précédent, alors que la France commençait à sortir d’un confinement provoqué par le coronavirus, ce qui est légèrement inférieur à sa précédente projection de 15 % de contraction.

L’une des stratégies les plus strictes du continent

Le gouvernement a imposé l’un des confinements les plus stricts d’Europe à la mi-mars, plongeant l’économie dans un effondrement de 5,3 % rien qu’au premier trimestre. Les restrictions liées à ce confinement ont commencé à être levées le 11 mai.

La banque centrale a estimé que l’économie fonctionnait en baisse de 7 % par rapport aux niveaux normaux, une amélioration par rapport aux 9 % du mois dernier et aux 32 % du début de la période de blocage en mars.

Si la reprise se poursuit et que l’épidémie reste sous contrôle, la Banque de France a déclaré qu’elle pourrait réviser à la hausse sa prévision de contraction de 10 % cette année, ce qui est déjà plus optimiste que la baisse de 11 % attendue par le gouvernement.

Catégories : Blog